Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
La vie des mineurs de ma région
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Culturels -> Histoire et Biographies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 11:05    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Les métiers de la mine, les chefs

Il y avait le chef de taille qui était le chef d'une trentaine de mineurs
Puis le porion responsable d'une ou deux tailles
Ensuite le chef porion qui était le chef de toute la fosse
Puis au-dessus, celui que l'on ne voyait pas souvent: l'ingénieur qui vivait dans un autre monde
Quelle différence entre les maisons d'ingénieurs et les corons!
pour lui le meilleur charbon, pour lui la salle de bains
pour lui des ouvriers pour lui faire son jardin.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 11:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 11:09    Sujet du message: LES CORONS Répondre en citant

Il y avait coron et coron

Ne croyez pas que les corons étaient les mêmes partout. Il y avait les corons pour les privilégiés, les corons les plus modernes on ne les attribuait pas comme ça n'importe comment, non non.
A Bruay mon grand oncle était, juste après la guerre de 1914, chauffeur automobile pour ingénieur, et bien il habitait une grande rue et ce coin là on l'appelait le coron des bas de soie. Dans d'autres villes on disait aussi le coron des préférés.



Les modèles de logement ont été conçus par les compagnies des mines.
Ils correspondent aux différents types de famille mais on tient compte également du statut socal des locataires.
Un exemple : le porion loge souvent près du carreau de la mine
quelques types d'habitation :

Le type I
Au rez de chaussée : une salle à manger de 20 m2, suivie d'une cuisine de 10 m2, on sort dans la cour pour accéder à la buanderie, au clapier et encin, aux toilettes.
à l'étage : 2 chambres de 10 m2 situées au dessus de la salle à manger.

Type A : maison ouvrière pour grande famille.

Type G : maison ouvrière pour employés (la maison pour employés posséde une pièce supplémentaire au rez de chaussée).

Type K : au rez de chaussée, une chambre , une salle à manger, une cuisine, une buanderie, des toilettes accessibles par la cour, à l'étage 3 chambres, pas de grenier.

Type K BIS il s'agit d'un logement de type K avec une pièce supplèmentaire, l'arrière cuisine et un grenier.(photo ci dessous)



--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 11:14    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Ils n'avaient pas la maison qu'ils voulaient


Dans les mines il y avait différentes habitations
L'ingénieur avait tout pour lui, mais les ouvriers pouvaient aller se rhabiller "armonter leu maronne"

Je vais vous donner un exemple.
Le père d'une amie travaillait au jour car il avait une jambe raide, quand il était jeune on lui avait retiré la rotule lors d'une opération.
Il a réussi à avoir une maison des houillères dont l'ancien locataire était commissaire de police. C'est pour cette raison qu'en 1949 et même encore maintenant c'est l'une des seules maisons de Bruay à avoir son garage au bout du jardin.
Quand ses parents sont arrivés, vous pouvez me croire, il y avait une salle de bains à l'étage, en 1949, alors qu'elle n'a connu cela qu'avec les rénovations en 1978, et bien ils ont retiré la baignoire, ils ont retirés les volets et ils ont retiré les grilles qu'il y avait aux fenêtres.
Tout ça parce que son père n'était pas ingénieur.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Achille
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 2 831
Localisation: Nord
Anniversaire: 09/08/1952
Prénom: Paul
Surnom: Ch'ti biloute

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 12:15    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Désormais, les maisons des mines dans les corons sont rénovées et revendues... Ce sont en général des maison tout à fait agréables, avec un jardin... et construites en briques gage de solidité...
--------------------------------------------------------------
Bye byeSautPaulSaut Bye bye France

Au pays des cyclopes, les borgnes sont aveugles ! (proverbe détourné..)

Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 12:31    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Le garde


S'i y en a un que l'on n'aimait pas c'était bien lui.
Il arrivait toujours quand il ne fallait pas.
A croire qu'il avait des antennes partout.
Ou alors il y en avait qui lui racontaient tout.
Sur sa mobylette il arrivait dans la rue.
Et attention à celui qui avait fait quelque chose qui ne plaisait pas, si vous aviez peint un bout de votre mur en blanc et que ça ne plaisait pas il fallait tout retirer.
Si vous aviez coupé des branches et laissé une journée sur le trottoir, il dévalait la rue comme Zorro !

On avait toujours envie de lui crever ses pneus mais on avait pas intérêt à se faire prendre car là on pouvait vraiment avoir des ennuis.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 12:33    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

La maison d'ingénieur


Rien à voir avec celles des employés ou des mineurs .... elles étaient souvent regroupées dans le même quartier
Pas de probleme de promiscuité, un style qui en imposait à la population.
L'ingénieur avait souvent un jardinier, employé par la mine, pour s'occuper des extérieurs.




--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 12:36    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Maisons d'ouvriers

Belles maisons d'ouvrier je précise, les habitations sont espacées, la maison n'est pas construite à même le trottoir.


--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 21:44    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Une maison d' employé


Les habitations des houillères correspondaient à certaines normes: le nombre de personnes, d'enfants, mais faisaient aussi la différence entre les employés les mineurs et les porions.



--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 21:47    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

L'arrière cuisine


Dans l'Nord Pas de Calais, dans les corons et dans toutes les maisons anciennes on trouve ce qu'on appelle une arrière cuisine.
Dans les corons c'était une petite pièce où il y avait un deuxième fourneau plus petit, l'évier, le frigidaire, une petite table deux chaises. Cette arrière cuisine correspondrait plus à la cuisine de nos maisons actuelles.
Car la cuisine était la pièce principale où l'on vivait le plus souvent et qui était la salle à manger aussi.
Cette arrière cuisine était la pièce "de derrière" qui donnait sur la cour.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 21:50    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

La salle à manger et ou la pièce de devant


Selon la grandeur des habitations on avait une salle à manger ou "la pièce de devant".
Le mobilier de la salle à manger ou de la pièce de devant peut se résumer ainsi.
Table avec 6 chaises et grand bahut.
La pièce était toujours briquée à fond, on ne s'en servait pas souvent, c'etait un peu la pièce d apparat que l'on utilisait lors des repas de famille.

On était un peu compliqué dans le nord ... l arrière cuisine servait à faire la cuisine, la cuisine servait de salle à manger , la salle à manger de "pièce pour les grandes occasions".
Puis la télévision est arrivée et la "salle à manger " est devenue le salon

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 21:51    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Le pain d'alouette


C’était les tartines que les mineurs remontaient du fond quand ils n’avaient pas mangé tout leur briquet.
C’était souvent des tartines de saindoux, elles avaient une odeur et une saveur incomparable, comme si en descendant dans la mine, elles s’étaient imprégnées du respect dû au travail de celui qui les ramenait.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 22:02    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Les corons à Marles les Mines (pas de calais)

Ci-joint une série de photos de corons du côté de Marles les mines en 1997.


















et enfin la Mairie de Marles Les Mines.


--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 22:08    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Quelques ancecdotes..en patois....


In éto aux premières loches


Vu que l' séparation entre ché masons accolées chéto fait avec eune seule brique et i suffiso alors que ch' voisin i parle ou qui rit fort ou alors qui s'ingueule avec s' femme ou ses infants, in éto aux premières loches .........





Té peux pas si bien dir'!
J' vas vous raconter inne histoire, inne vraie.

M' mère alle habite inne maison comme cha, alle avot s' voisine qui partot d' timps in temps à mon d' ses filles d'ins l' midi. Alle disot toudis quand alle partot, mais jamais quand allle allot arvénir, ch'étot toudis l' surprisse.
Un coup qu' alle étot partie, et qu' j'étos in vacances à mon d' m' mère, inne nuit, j'intinds des tiroirs pi des portes ed placards pi d'armoires qui s'ouff'tent pi qui s' ferm'tent.
L' matin, je m' léfe, j' dis à m'mère, "cha i est l' voisine alle est rintrée, j' l'ai intindu ringer ses affaires" alle m' ravisse étonnée, alle m' dit "ch'est drôle, j'ai pas intindu d' voiture l' ram'ner". Du coup in sort tous les deux dins l'gardin pour vire si tout i est normal à s' mason, sin volet pi s' ferniette ed cuisine is étotent ouverts, alle avot été cambriolée!
J'avos tout intindu, comme té dis j'étos aux premières loches!
--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 22:24    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Pourquoi y a t'il un jardin aux maisons des mines

Et bien au début il n'y en avait pas, puis les compagnies ont remarqué que les mineurs allaient à l'estaminet après le travail.
Cela provoquait des drames dans les familles, les ouvriers travaillaient moins, enfin c'est ce qu'ils disaient.
Alors les compagnies ont eu l'idée de mettre un bout de terrain derrière les maisons, comme ça les ouvriers rentraient plus facilement à la maison.
Le mineur aussi y trouvait son compte. Il pouvait cultiver son jardin et ce n'était pas non plus innocent car au-delà des économies qu'il pouvait faire en récoltant lui même ses poireaux ou ses pommes de terre, en fait beaucoup des premiers mineurs étaient des ouvriers agricoles alors cela leur rappelait leur premier métier.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Mer 27 Juin 2007 - 22:49    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région Répondre en citant

Les métiers de la mine, LE GALIBOT

Le galibot était un jeune qui rentrait à la mine à 12 ans si il avait obtenu son certificat d'études primaires
Sans le CEP il commençait à la mine à 13 ans

Le galibot voulait être mineur, avant d'y arriver il devait faire les corvées
Si il travaillait au jour, il triait le charbon
Puis peu de temps après il descendait dans la fosse au fond
Au fond il tirait les berlines, il ouvrait les portes d'aération, il apportait les lampes à celui dont la sienne s'était éteinte
Il poussait le charbon jusqu'à la base de la voie pour être chargé
Il travaillait aussi avec un vieux mineur qui était boiseur, il lui apportait le bois pour le soutien de la galerie
Vers 15 ans il devenait rouleur, il tirait les berlines et ça c'était vraiment dur
Après si tout s'était bien passé, il devenait aide mineur classé en 8 ou 9ème catégorie. Son salaire était de 80 à 90 pour cent du salaire d'un mineur. Son travail consistait à donner le matériel dont les mineurs avaient besoin.


Vers 1900 pour être embauché il fallait avoir 13 ans par "bonheur" s'il avait le certificat d'études à 12 ans les parents avaient "la chance" de solliciter auprès des mines l'autorisation de travailler à 12 ans à condition que le père soit bien "noté".
En 1892 la loi interdisait le travail de nuit aux enfants de 12 ans et limitait à 10 heures le temps de travail des garçons de moins de 16 ans.
En 1848 la loi interdit l'embauche avant 12 ans temps de travail limité à 12 heures pour les enfants de 12 à 16 ans.
Avant 1848 il y avait des enfants de 8 ans qui travaillaient au fond de la mine pour un salaire de misère.

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:16    Sujet du message: La vie des mineurs de ma région

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Culturels -> Histoire et Biographies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  >
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^