Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
Une musique qui ferait taper du pied un cul de jatte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Culturels -> Musique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2008 - 10:16    Sujet du message: Une musique qui ferait taper du pied un cul de jatte Répondre en citant

Une musique qui ferait taper du pied un cul de jatte

Suite à la sortie du nouvel opus de AC/DC quelques avis des Internautes relevés sur Amozone.fr


Divine surprise !!!!


Il en est certains (dont je fais partie) pour qui un nouvel album d'AC/DC est un évènement planétaire. D'aucuns les pensaient finis, en panne d'inspiration, ramollis, et j'en passe et des meilleures. Huit ans après "Stiff Upper Lip" album bluesy par excellence,les revoici, avec cet album que j'ai eu le privilège d'écouter en avant première. En deux mots : LA CLAQUE ! A bientôt 55 ans, les frères Young ont composé un album qui restera gravé dans le marbre du panthéon du Rock. Un album massif, lourd, véritable hommage au rock (mot cité dans pas moins de 4 titres), et presque un rappel de leur formidable carrière. Le premier titre, Rock n Roll Train ne surprendra pas les habitués, et développe un rock "ACDéCien" efficace. On sera surpris dans le deuxième titre "Skies on Fire" de retrouver des riffs et des rythmes de l'époque Bon Scott. Big Jack, troisième titre développe un rythme percussif et lourd à souhait, mais le refrain gâche à mon sens l'unité de la chanson. A signaler la 4ème chanson "Anything Goes " m'a laissé perplexe, car elle sort des sentiers habituellement explorés, se rapprochant plutôt de Queen des années 90 ou même de Rod Steward (horreur)... Mais on ne peut pas reprocher à des monstres sacrée comme ACDC de tenter de se frotter à de nouveaux styles ; d'autant que le solo de notre Angus nous fait vite oublier cette première impression. Le reste de l'album est tout particulièrement impressionnant avec des titres "powerful" tels les " War Machine", "Smash 'N' Grab", "Spoilin' for a Fight","Wheels","Decibel" où les lignes Hard Rock se fondent avec le blues et le rock les plus purs. Les cinq dernières chansons de l'album sont à mon avis les plus réussies : "Stormy May Day " et son intro Blues (qu'on a pas fini d'essayer de copier à la guitare), "She Likes Rock 'N' Roll" qui ressemble à s'y méprendre à certains titres des années Bon Scott, "Money Made ", et son rythme qui vous colle au fauteuil, "Rock 'N' Roll Dream " qui nous ferait presque croire qu'AC/DC compose aussi des balades rock "Rocking All the Way ", qui rocke comme on l'aime et enfin "Black Ice" qui clôture magistralement l'album éponyme. D'une façon générale on retiendra : La remise en avant très nette de la voix de Brian Johnson, et c'est tant mieux, car il chante mieux que jamais ; la présence impressionnante de Cliff Williams qu'on a jamais autant entendu (grand bassiste méconnu qui joue au médiator), l'osmose parfaite de la section rythmique avec un Phill Rudd plus précis, lours et elliptique que jamais et un Malcom toujours aussi tranchant. Angus se fait un peu plus discret, ses solos sont moins mis en avant, cela renforçant l'atmosphère hyper bluesy de l'album. Bref, après 8 ans d'absence, AC/DC prouve s'il le fallait qu'il est toujours le plus grand groupe de rock actuel (oui de rock), et qu'il est capable de délivrer encore un album de 15 titres (quand même) dont la plupart sont de très haute qualité. J'ai été pour ma part bluffé du début à la fin de l'écoute, je pense que ce sera un grand classique du rock très bientôt, et un des disques jalons de ce merveilleux groupe. A recommander sans conteste.

EVOLUTION !!!

Qui soupçonnait AC/DC d'être capable de se renouveller ? De transcender ses compos de génie hard rock'n roll devenues si uniques et emblématiques depuis des décennies ? Eh bien préparez vos oreilles à un vent nouveau, car les bientôt sexagenaires frangins Young ont joué la carte du risque et prouvent haut la main qu'après 35 ans de carrière on peut évoluer encore. Black Ice explose dans plusieurs directions et marque au fer rouge 2008/2009 du sceau AC/DC : blues, boogie, hard rock bien sûr, mais encore foule d'influences. Il surprend, amuse, détonne et surtout endiable vos esgourdes, doté d'un son et d'une production en BE-TON, plombé de brulôts qui font mouche, dont les australiens ont le secret ! 15 titres, ce n'est pas rien, vous en avez pour votre argent... En un mot comme en 100 : respect...

Inespéré - on se serait contenté de bien moins bon pourtant!

Rapide autoportrait: vieux fan (depuis 1977 ... ouch), et ayant vu AC/DC en '79 avec Bon.
Je m'attendais à un disque "prétexte", comme ceux des Stones depuis 25 ans: sympa, confortable comme de vieilles pantoufles, bourré de clichés et un peu planplan. J'avais faux sur toute la ligne!
Pourtant le single, réjouissant mais presque caricatural tellement il reprend leurs vieilles recettes, m'avait conforté dans mes craintes. Le deuxième morceau mis en ligne avant la sortie ("War machine") m'avait lui fait dresser l'oreille (et battre du pied): tiens, une ligne de basse entamant une intro en crescendo, voilà qui rappelle les "Live wire" d'antant.
Mais alors l'album ... après quelques jours, pour moi c'est simple: c'est le meilleur depuis Back in black, sans le moindre doute. Tout en restant fidèles à leur style sur nombre de morceaux (pas nécessairement les meilleurs, sauf les deux précités et Big Jack - qui s'offre néanmoins un changement de ton "audacieux" pour le refrain), les Young bros se sont enfin décidés à laisser un peu plus parler leurs racines et leurs influences passées et présentes.
Résultat, on se retrouve avec un titre (futur single?) "Anything goes" qui pourrait avoir été écrit par Springsteen et qui est superbement chanté par un Brian transfiguré en Rod Steward quand celui-ci avait encore la hargne! On croise ZZTop au détour de "Decibel", on entend des échos de Led Zeppelin et Rose Tattoo dès qu'Angus fait glisser son slide sur "Stormy May day".
Attention les vieux fans cardiaques: il y'a même une ballade - enfin, "ballade" ... n'exagérons pas, elle se muscle rapidement, mais permet à Brian (en forme olympique! Il n'a jamais si bien chanté, il module bien plus sa voix qu'auparavant au lieu de rester une valseuse coincée dans le zip - en fait, sur ce titre, on ne peut s'empêcher de penser ... à Bon. Respect) de nous la jouer bluesy comme jamais.
L'album se termine sur le meilleur titre que Led Zeppelin n'a PAS écrit depuis sa séparation: "Black ice", le titre éponyme. Un rythme zeppelinien en diable, de même que le chant, un riff diabolique, une intensité qui va croissante tout au long du morceau, Angus qui se teinte de Page (on entend le meilleur des deux géants!) et, choc des choc ... Phil et Cliff qui se lâchent, l'un hanté par le fantôme de Bonham, l'autre par celui de Pastorius .. non, là je plaisante, mais on entend quelques jolies lignes de basse qui font rebondir sans cesse la fin de ce disque magnifique.
Et il faut parler du son: c'est bien simple, on oublie qu'il y'a un producteur, ce qui, dans le cas d'un disque d'AC/DC, est le plus beau compliment: le groupe est devant nous (ou dans notre tête au casque), on est à un mètre d'Angus et Brian. Et bonus, ce CD sonne merveilleusement en bagnole.
Bref, inespéré comme je le titre, ils se sont fait plaisir et ce faisant, ils décuplent le notre. C'est un retour en fanfare, un triomphe romain, le retour sur un trône laissé vacant.
Well done boys!


AC/DC : le retour d'un ouragan !


Excellent ! C'est le mot pour qualifier ce nouvel album tant attendu d'AC/DC. Le titre d'intro "Rock'n'roll train" découvert depuis la fin août donne le ton : les 15 titres de l'album vous feront inévitablement taper du pied. Les tempo changent, mais la prédominance de la basse et de la batterie est commune à tous les morceaux. Brian Johnson est très en voix, l'album est suffisamment varié pour plaire à une grande majorité de fans, et le résultat est qu'il est excellent. Même avec 15 titres on ne se lasse pas. Ecoutez en priorité les futurs standards que sont "Rock'n'roll train" et son refrain imparable, "Big Jack" au riff typiquement acédécien (néologisme), "Anything goes" qui voit Rose Tattoo se télescoper avec Status Quo, "War machine" et sa rythmique basse-batterie qui vous colle au mur, "Stormy may day" avec l'intro d'Angus au bottleneck, bluesy en diable, ou enfin "Money made" au rythme imparable qui ferait taper du pied un cul de jatte.

Une réussite incontestable

Ma conclusion

On ne peut être mauvais et tenir aussi longtemps avec un tel succès. Comment imaginer qu'un groupe qui dure depuis 35 ans, donc le chanteur (Brian Johnson) est âgé de 61 ans et le leader (Angus Young) de 55 ans, qui rempli une salle comme le sport paleis a anvers en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire (15.000 places vendues en moins d'une heure), dont le concert a Paris-Bercy a affiché "sold out" 10 minutes après l'ouverture de la vente des billets, ne puisse être le top du top en matière de rock pur et dur. On a beau ne pas aimer cette musique mais force est de reconnaître que le "Hard Rock" est un volet majeur de la musique Rock et AC/DC est LE groupe le plus représentatif du genre. Le meilleur groupe mondial de Hard Rock.
Je crois que mon ami Ludo ne me contredira pas


:pointpart:
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2008 - 10:16    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Culturels -> Musique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^