Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
Serge Reggiani

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Culturels -> Histoire et Biographies
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Lun 23 Avr 2007 - 18:51    Sujet du message: Serge Reggiani Répondre en citant

Serge Reggiani


Serge Reggiani est un comédien, chanteur, interprète et peintre français d'origine italienne, né le 2 mai 1922 à Reggio d'Émilie (Italie), mort le 23 juillet 2004 à Paris d'un arrêt cardiaque.
Issu d'une famille modeste (son père était associé coiffeur, sa mère ouvrière) et antifasciste, Serge Reggiani arrive en France à l'âge de huit ans avec sa famille, à Yvetot en Normandie. Il suit d'abord les traces de son père comme apprenti coiffeur, puis après la lecture d'une petite annonce, s'inscrit au Conservatoire des Arts Cinématographiques, à Paris, où la famille s'est installée depuis.



Il y reçoit en 1937 le 1er prix de comédie avant de s'inscrire en 1939 au Conservatoire National d'Art Dramatique.
Il commence alors une carrière au théâtre en 1941 dans Le Loup-Garou de Vitrac. Il interprète ensuite Britannicus auprès de Jean Marais, puis joue dans Les Parents terribles de Jean Cocteau.
En 1943, il rencontre Janine Darcey, comédienne, avec qui il aura deux enfants, Stephan et Carine, à qui il transmettra la fibre artistique.
Après la guerre, il apparaît très souvent au théâtre ou au cinéma : (Les Portes de la nuit en 1946, Casque d'or en 1952, qui lui permettra de rencontrer celle qui restera toujours son amie, Simone Signoret). Il est un comédien reconnu. La chanson n'est pas encore rentrée dans sa vie.
Entre 1958 et 1963, il a avec sa nouvelle compagne, Annie Noël, trois autres enfants, Célia, Simon puis Maria.
Il s'orientera vers la chanson à partir de 1963, grâce à Jacques Canetti, rencontré chez ses amis Signoret et Montand. Son premier disque sorti en 1965 est composé de chansons de Boris Vian et rencontre un franc succès. En revanche, la scène ne lui réussit pas car il est paralysé par le trac.
Au théâtre en revanche, sa performance dans Les Séquestrés d'Altona de Jean-Paul Sartre est particulièrement saluée.
En 1966, Barbara, séduite par son album de chansons de Boris Vian, lui propose de faire la première partie de son tour de chant. Il entre alors sans le vouloir en concurrence avec son fils Stephan qui tente de percer en tant que chanteur.


Barbara l'aide à travailler sa voix. Il interprète avec un beau timbre de baryton Le Barbier de Belleville, Ma Liberté, Les Loups sont entrés dans Paris, Sarah (« La femme qui est dans mon lit n'a plus vingt ans depuis longtemps »), Venise n'est pas en Italie ou encore Le Déserteur de Boris Vian.
Il est très apprécié de la jeunesse de 1968. Son fort engagement à gauche et sans doute les textes de Vian séduisent.
Il compte des paroliers prestigieux : Pierre Tisserand, Serge Bourgois, Albert Vidalie et ultérieurement Jean-Loup Dabadie qu'il rencontre sur le tournage de Vincent, François, Paul et les autres en 1974, ou encore Maxime Le Forestier, Georges Moustaki, Serge Gainsbourg dans les années 1970. Son fils Stephan ou sa femme, Annie Noël, écriront également pour lui.
Claude Lemesle apparaît dans les années 1980, qui écrira de très nombreux textes ("Venise n'est pas en Italie", "Le Souffleur", "Le Barbier de Belleville") et assurera la direction artistique des derniers albums. De jeunes paroliers, tels Philippe Sizaire ou Marilena Orlando lui écriront des textes dans les années 1990. Il chantera également les mots de Didier Barbelivien. Michel Legrand, Alain Goraguer et Jacques Datin lui composeront des musiques.
En 1973, sa femme Annie Noël s'éloigne. À la fin des années 1970, il se produit avec son fils Stephan, puis avec ses deux enfants, Stephan et Carine. La critique n'est pas tendre.
Noëlle Adam partage ensuite sa vie.
En 1980, à l'âge de 33 ans, son fils Stephan met fin à ses jours dans la maison où il se trouve avec sa femme et sa grand-mère.
Bien qu'il ressente moins de goût pour la chanson, Serge Reggiani, soutenu par ses amis, trouve dans le travail la force de lutter contre la dépression et l'alcoolisme pourtant présents. Il continue ainsi de produire des albums qui bénéficient de la faveur du public et rencontre également un grand succès à l'Olympia en 1981.
Au cours de la décennie 1990, il reprend goût à la vie et se produit sur de nombreuses scènes : le Palais des Congrès, les Francofolies, l'Oympia. Il sort un album par an dont 70 balais, puis un tous les deux ans. Il exerce ses dons comme peintre et expose ses œuvres.
Il tient en 1991 le premier rôle de Soutien de Famille, le film de son fils Simon, devenu réalisateur.
Il se produit à Reggio d'Émilie, sa ville d'origine, puis encore à Paris à la fin des années 1990.
En 2002, l'année de ses 80 ans, de nombreuses personnalités lui rendent hommage au travers d'un album nommé "Autour de Serge Reggiani". Il reçoit l'année suivante une Victoire d'honneur ainsi que la cravate de Commandeur de l'Ordre du Mérite, remise par Jacques Chirac. Il se produit encore la même année sur de nombreuses scènes françaises et internationales. Il continue aussi d'exposer sa peinture.



Il transmet son talent également à son petit-fils Nicolas, le fils de Stephan. Nicolas devient également chanteur.
En 2004, il meurt à son domicile d'un crise cardiaque à l'âge de 82 ans. Il repose au cimetière du Montparnasse.
Il reste un artiste majeur de la chanson française.
Au cinéma, il aura tourné avec de grands réalisateurs. Au début, plutôt des rôles de jeune premier au destin dramatique, puis ultérieurement, des rôles lui permettant de démontrer son talent humoristique ou sa sensibilité.
• Léo Joannon (Le Carrefour des enfants perdus) en 1943
• Marcel Carné (Les Portes de la nuit) en 1946
• Marcel Ophuls (La Ronde) en 1950
• Jacques Becker (Casque d'or) en 1952
• Martin Ritt (Paris Blues) en 1961
• Luchino Visconti (Le Guépard), en 1962
• Jean-Pierre Melville (Le Doulos) en 1962
• Henri-Georges Clouzot (Manon)
• Claude Sautet (Vincent, François, Paul et les autres) 1974
• Costa-Gavras (Compartiment tueurs)
• Claude Lelouch (Le Bon et les méchants, Le Chat et la souris) en 1975
• Jacques Rouffio (Violette et François) en 1976
• Henri Verneuil (La vingt-cinquième heure) en 1967.
Ses deux livres autobiographiques sont :
• La question se pose, en 1990,
• Dernier courrier avant la nuit, en 1995, recueil de lettres écrites à des personnalités qu'il aime ou qu'il admire.









Texte de Prévert





"Ma fille" Serge Reggiani - Enregistré au Studio Sebastien H (76)
Chant estellepich
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 23 Avr 2007 - 18:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LUDO
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2007
Messages: 1 414
Localisation: Rekkem
Anniversaire: 31/08/1967
Prénom: Ludovic
Surnom: Jack Sparrow

MessagePosté le: Jeu 26 Avr 2007 - 14:41    Sujet du message: Serge reggiani Répondre en citant

Bravo Gégé.C'est vrai que Serge Reggiani était un superbe chanteur.Figure-toi que
je possède encore le 45 tour "Le barbier de Belleville" et un 33 tour
sur lequel figure "Les loups sont entrés dans Paris" et qui est ma
chanson préférée.Feu,mon Papa adorait Serge Reggiani.Je me
rappelle,alors que j'étais tout petit,avoir regardé avec lui un de ses
concerts à l'Olympia sur 1 chaine française.C'était fantastique !

http://www.youtube.com/watch?v=Wcnm-Csn_nU

Celle-là est superbe aussi!!!

Cool Ludo.
--------------------------------------------------------------
Pourquoi soulever les montagnes,alors qu'il suffit de passer au-dessus. (Boris Vian)
Revenir en haut
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Jeu 26 Avr 2007 - 15:04    Sujet du message: Re: Serge reggiani Répondre en citant

LUDO a écrit:
Bravo Gégé.C'est vrai que Serge Reggiani était un superbe chanteur.Figure-toi que
je possède encore le 45 tour "Le barbier de Belleville" et un 33 tour
sur lequel figure "Les loups sont entrés dans Paris" et qui est ma
chanson préférée.Feu,mon Papa adorait Serge Reggiani.Je me
rappelle,alors que j'étais tout petit,avoir regardé avec lui un de ses
concerts à l'Olympia sur 1 chaine française.C'était fantastique !

http://www.youtube.com/watch?v=Wcnm-Csn_nU

Celle-là est superbe aussi!!!

Cool Ludo.


Cool Congratulation Top
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eilahtan
Expert
Expert

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 9 691
Localisation: Lille
Anniversaire: 05/02/1960
Prénom: Nath

MessagePosté le: Jeu 26 Avr 2007 - 19:12    Sujet du message: Serge Reggiani Répondre en citant

Hello Merci à vous pour ces articles sur Serge Reggiani.. Je l'aimais en tant que chanteur mais aussi en tant qu'acteur.

Je possède une cassette vidéo de Casque d'or, magnifique film.

Je suis contente d'avoir lu cet article sur sa vie Positif

--------------------------------------------------------------
Nathalie



La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui
Article IV - déclaration des droits de l'homme et du citoyen 1789
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:19    Sujet du message: Serge Reggiani

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Culturels -> Histoire et Biographies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^