Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
La semaine de quatre jours

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Divers -> Vie en société
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 10:37    Sujet du message: La semaine de quatre jours Répondre en citant

La semaine de quatre jours

Alors qu'une grande manifestation pour l'emploi est programmée vendredi à Bruxelles, la FGTB a créé l'émoi dans le patronat avec sa proposition d'une "semaine des 4 jours". Analyse des pour et des contre... et interview d'Anne Demelenne (FGTB) et Claude Rolin (CSC).


POUR: Une marge à utiliser

La semaine de quatre jours de travail est-elle une réponse à la crise de l'emploi ? Les entreprises ont une marge, dit Michel Capron.
Pour Michel Capron, la réduction du temps de travail, sous forme d'une semaine des quatre jours comme le propose Anne Demelenne, peut être une bonne réponse à la crise de l'emploi. L'enseignant à la Faculté Ouverte des Sciences Politiques et Sociales (FOPES) ne croit pas à la « thèse patronale du “travailler plus, et plus longtemps”, avec allongement de la carrière et report de l'âge de la pension », habituellement opposée à la revendication.

1.Redistribuer le travail disponible. Le principe est connu : il s'agit de redistribuer le travail sur plus de têtes. En compensant la réduction de travail individuelle par une embauche compensatoire. « Ce qui ne s'est généralement pas produit, lors des précédentes réductions du temps de travail » concède Michel Capron. Les travailleurs ont donc été contraints à un effort de productivité.

2.Lutter contre le stress au travail. Cet effort de productivité n'a pas été sans effet sur la santé des salariés, « pressés comme des citrons : de nombreuses études soulignent l'augmentation du stress au travail, et des maladies qui en découlent. » En diminuant ce stress, la réduction du temps de travail permettrait d'améliorer également la santé des salariés, commente Michel Capron.

3. Une marge disponible. Les entreprises invoquent généralement l'augmentation insupportable de leur masse salariale, qu'entraînerait une embauche liée à la réduction du temps de travail, mais l'argument est fallacieux, selon Michel Capron. « Dans le cadre de l'accord interprofessionnel 2009-2010, les entreprises ont en effet reçu des subsides gouvernementaux pour les aider à faire face aux dépenses liées à l'inflation. Or on sait déjà que les salaires ne seront pas indexés cette année. Mieux même, pour les entreprises, ils diminueront dans certains secteurs. Il ne serait donc pas illogique d'utiliser les montants disponibles pour procéder à des embauches, dans le cadre éventuel de la semaine de quatre jours.»


CONTRE: Pas de mesure isolée!


La semaine de quatre jours de travail peut-elle répondre à la crise de l'emploi ? Évitons toute mesure isolée, rétorque Armand Spineux.
La réduction du temps de travail à quatre jours par semaine, comme la propose Anne Demelenne, n'aidera pas à résoudre la crise de l'emploi, rétorque Armand Spineux. Pour le professeur à la Louvain School of Management, de l'université catholique de Louvain-la-Neuve, « une mesure isolée ne peut être efficace pour l'emploi. Surtout dans un pays aussi ouvert à la concurrence que le nôtre ».

1. Des difficultés d'application. La revendication n'est pas neuve, rappelle Armand Spineux. La demande d'une réduction du temps de travail avec embauche compensatoire date de la récession provoquée par le choc pétrolier du début des années 70. Cette embauche compensatoire n'a jamais été effective, « parce qu'on ne pouvait faire correspondre le pourcentage de personnes engagées au pourcentage de la réduction du temps de travail. Cela a conduit à des conditions d'application très difficiles. »

2. Le seul volet utilisable. Les récents exemples d'Opel, à Anvers, et d'AB InBev, l'ont montré, « les centres de décision de nos grandes entreprises ne se situent plus en Belgique. Et quand des efforts de productivité leur sont demandés, le seul volet des coûts de production sur lequel elles peuvent encore agir, c'est la masse salariale. La réduction du temps de travail est une réponse assez simpliste, qui n'a pas marché en France, où on l'a imposée à tout le monde avec les 35 heures, et où de multiples entreprises se sont directement efforcées d'y faire exception. Dans une économie aussi ouverte que la nôtre, on ne peut se contenter d'une mesure unilatérale en faveur de l'emploi ».

3. Faire preuve d'imagination. Nous ne sommes pourtant pas condamnés à des pertes d'emploi à répétition, et à des efforts continus de productivité, conclut Armand Spineux, « l'État garde un grand rôle à jouer dans la régulation de l'économie. à condition de faire preuve d'imagination. Pourquoi, par exemple, ne pourrait-on calculer le temps de travail sur une année entière ? Là, il y aurait peut-être des marges ».


Source : Actu24

NDLR : Bientôt on ne travaillera plus du tout ! 4 jours avec le même salaire : impossible et débile. Les syndicats sont vraiment dans leur monde, un monde irréel. Ce sont les fossoyeurs de l'économie! Il est grand temps de limiter leur pouvoir quasi dictatorial.
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Jan 2010 - 10:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Divers -> Vie en société Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^