Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
L'importance du téléchargement est-elle exagérée?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Multimédia / Internet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Jeu 11 Fév 2010 - 10:44    Sujet du message: L'importance du téléchargement est-elle exagérée? Répondre en citant

L'importance du téléchargement est-elle exagérée?


En juillet 2007, Belgacom a reçu un courrier recommandé de la Sabam lui intimant de s'engager, dans les 8 jours, à filtrer les oeuvres musicales du répertoire Sabam que les internautes tenteraient de télécharger, et ce, sous peine d'une action en justice. Ceci fait suite à une action intentée par la même Sabam contre Scarlet, condamnée en juin 2007 à filtrer les oeuvres protégées. Scarlet a décidé de se pourvoir en appel. Pour apporter un peu de contradictions à ce "débat" monopolisé par l'industrie du disque et les sociétés d'auteurs qui se font largement entendre, je résume ce que la plupart des économistes ont à dire sur la question du copyright et du téléchargement de musique rock (1). Des pertes pour les producteurs de CD et les sociétés d'auteurs, liées au téléchargement dit illégal de musique. Des bonnes affaires pour les avocats qui les défendent. De comment les chanteurs gagnent leur vie et de ce qui les motive. Du gain de bien-être que ce téléchargement donne à ceux qui le pratiquent et qui fait aussi le bonheur de pas mal d'artistes, contrairement à ce que l'on essaie de nous faire croire. Des façons d'échapper aux sociétés d'auteurs.

D'après un grand nombre d'études indépendantes de l'industrie du disque, les pertes pour celle-ci sont beaucoup moins importantes que ce qu'elle prétend. Que le CD soit en perte de vitesse est clair, mais il peut y avoir bien d'autres causes que le téléchargement illégal. Certaines études montrent que le téléchargement pourrait inciter des nouveaux consommateurs à acheter des CD. Ce n'est pas la première fois, depuis Edison, que le format sous lequel la musique est distribuée se modifie. Et chaque fois que cela arrive, les producteurs en place crient au méchant loup avant de mettre la technologie à leur profit. Comme l'écrit l'économiste américain Romer, donner à l'industrie un pouvoir de veto sur une nouvelle technologie qui la menace peut s'avérer un dangereux précédent dans le débat politique et économique.

L'argument que le copyright incite à plus de créativité est loin d'être vérifié dans tous les cas. Certains économistes ont montré que la "protection" donnée par le copyright pourrait avoir des effets bien plus négatifs sur le bien-être que l'absence de copyright.

Les artistes sont loin d'être unanimes sur le bien-fondé social du copyright. Beaucoup de jeunes artistes voient dans le téléchargement une opportunité de se faire mieux connaître. Voyez notamment l'interview récente des Arctic Monkeys sur YouTube. Certains plus âgés aussi d'ailleurs : David Bowie a distribué gratuitement un de ses hits sur l'Internet avant que le CD ne soit disponible chez les disquaires. Prince vient de distribuer gratuitement sont album Planet Earth en l'incluant dans l'édition du Mail du 15 juillet. Sa priorité est que ceux qui veulent écouter sa musique puissent le faire gratuitement ou en payant. Que les firmes et certains artistes bien établis veuillent utiliser le système légal qui leur est favorable pour préserver leurs rentes est une chose. Que la législation les suive en est une autre.

La rémunération monétaire n'est qu'une partie de ce qui motive les artistes. Ils le sont tout autant par leur réputation et celle-ci provient du téléchargement illégal aussi bien que des ventes légales.

Le CD, comme l'Internet d'ailleurs, a des effets positifs sur l'assistance aux concerts publics que donnent les artistes. De plus, la rémunération d'un concert est contrôlée par l'artiste, alors qu'il a très peu d'action sur les recettes provenant de la vente de ses CD. D'ailleurs, les enregistrements représentent en moyenne 10 pc du revenu d'un artiste, les concerts live représentent 73 pc (2).
En combinant ceci avec ce qui est mentionné plus haut, on comprend peut-être mieux ce qui se passe. Je voudrais conclure en rapportant ce qu'un musicien m'écrivait en 2001 : "Figurez-vous, dit-il, que lorsque j'organise un concert où ma propre musique est exécutée, je suis soumis à des droits d'auteur dont je ne perçois que 40 à 50 pc en retour, parfois 12 à 15 moins plus tard." L'apparition de licences légales proposées notamment par Common Creative permet d'éviter les intermédiaires traditionnels tout en préservant les droits des artistes. Je me permets de faire leur publicité, puisque certaines sociétés d'auteurs se permettent de faire la leur dans des articles de presse en donnant jusqu'à leur numéro de téléphone. Artistes de tout poil, je vous invite à vous renseigner sur le site suivant Creativecommons . Pensez aussi au Copyleft Wikipédia. Courage Scarlet. After all tomorrow is another day, comme dans "Autant en emporte le vent".

(1) Voir P. Legros, Copyright, art, and Internet : Blessing the curse, in V. Ginsburgh and D. Throsby, eds., Handbook of the Economics of Art and Culture, Amsterdam : North-Holland, pp. 285-308 et M. Connolly and A. Krueger (2006), The economics of popular music, ibid., pp. 667-719.

(2) Ces chiffres sont basés sur les revenus de 35 artistes importants de rock qui ont fait des tournées en 2002.



Source : Victor Ginsburgh, Professeur à l'Université Libre de Bruxelles.
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 11 Fév 2010 - 10:44    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Multimédia / Internet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^