Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
Ne laissez pas DSK devenir une victime

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Divers -> Politique - Religion - Chroniques judiciaires politico religieuse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2011 - 07:35    Sujet du message: Ne laissez pas DSK devenir une victime Répondre en citant

Ne laissez pas DSK devenir une victime

L'incompréhension règne dans la presse anglo-saxonne quant au traitement de victime accordé à DSK dans la presse française. Exemple avec le Guardian. Et ce alors qu'un nouveau témoignage de Tristane Banon, qui dû subir les assauts de Strauss-Kahn en 2002, ricoche sur internet.

«Ne laissez pas DSK devenir une victime». Ce mardi, le très sérieux Guardian de Londres semble préoccupé par la tournure que prend l'affaire Strauss-Kahn dans les médias français. «Dans ce pays, écrit The Guardian, la honte des agressions sexuelles est carrément placée sur les victimes. Et clairement portée par elles.»

Cette remarque illustre à quel point la victimisation de DSK par les médias hexagonaux laisse le monde anglo-saxon interloqué. Pour illustrer leur propos, les Anglais rappellent l'omerta et l'incrédulité qui reste d'actualité autour des accusations de la jeune écrivaine Tristane Banon, dont le témoignage est à nouveau exhumé ces jours-ci par le site participatif Agoravox.fr.

Pour rappel, l'affaire avait été dévoilée en 2007 sur un plateau de Thierry Ardisson devant une assemblée de personnalités mi-amusée, mi-embarrassée. La jeune femme racontait des événements remontant à 2002. A l'époque déjà, c'est l'omerta: le nom de Strauss-Kahn est bippé, on sait juste qu'il s'agit d'un politicien. La vidéo est étouffée, personne ne réagit sauf Agoravox qui rencontre Tristane Banon et obtient le nom caché derrière les bips: il s'agit bien de DSK. Nous sommes alors le 22 octobre 2008. Tout le monde sait. Personne ne bouge.

Les mots sont graves et à la lumière de ces deux témoignages récents, on comprend mieux encore la stupeur des médias anglais face à la presse française. «La loi du silence règne», écrit The Guardian. La surprise est d'autant plus intense lorsque des intellectuels français s'érigent en tribuns pour défendre la présomption d'innocence face aux prédateurs des tabloïds.

Le Guardian cite ainsi Bernard-Henry Lévy, consternant de mauvaise foi partisane il est vrai quand il prend la plume pour défendre «son ami de 25 ans». «Le Strauss-Kahn dont je resterai l’ami ne ressemble pas au monstre, à la bête insatiable et maléfique, à l’homme des cavernes, que l’on nous décrit désormais un peu partout, écrivait BHL sur son blog dès lundi. Avant de multiplier les euphémismes - et les points-virgules intellectuels - pour atténuer son addiction à la chair: «séducteur, sûrement; charmeur, ami des femmes et, d’abord, de la sienne, naturellement; mais ce personnage brutal et violent, cet animal sauvage, ce primate, bien évidemment non, c’est absurde».

Face aux accusations de la femme de chambre, doublées des révélations de Banon, la charge de BHL vire au pathétique tant il est faut de dire que cette dernière «s'est tue pendant 8 ans»: «J’en veux à tous ceux qui accueillent avec complaisance le témoignage de cette autre jeune femme, française celle-là, qui prétend avoir été victime d’une tentative de viol du même genre ; qui s’est tue pendant huit ans ; mais qui, sentant l’aubaine, ressort son vieux dossier et vient le vendre sur les plateaux télé». Aucune télé n'a demandé son avis à la jeune femme. Et à l'époque, tout le monde l'a crue folle alors qu'elle était loin de se taire.

Face à tant de mauvaise foi surmédiatisée, le Guardian épingle pourtant quelques voix discordantes en France. Dont celle de Jean Quatremer, lui aussi affilié à la gauche puisqu'il écrit depuis Bruxelles pour Libération. Voici ce qu'il écrivait après la nomination de DSK à la tête du FMI: «Le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant, il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France). Or, le FMI est une institution internationale où les mœurs sont anglo-saxonnes. Un geste déplacé, une allusion trop précise, et c’est la curée médiatique.».

Une chronique qui remonte à 2007 et qui prend un écho assourdissant aujourd'hui. Certains déploreront que Quatremer n'ait pas le même poids médiatique que BHL...


SOurce: Vers l'Avenir
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2011 - 07:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bernard
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 12 309
Localisation: Mouscron (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Bernard
Surnom: Nanar

MessagePosté le: Jeu 19 Mai 2011 - 09:51    Sujet du message: Ne laissez pas DSK devenir une victime Répondre en citant

Bravo pour cet article
--------------------------------------------------------------
Bernard




J'ai été enfant de choeur et militant socialiste. C'est dire si j'en ai entendu des conneries... (Michel Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:52    Sujet du message: Ne laissez pas DSK devenir une victime

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Divers -> Politique - Religion - Chroniques judiciaires politico religieuse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^