Le forum des p'tits belges Index du Forum

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
 
 
DSK : les médias français se sont-ils tus trop longtemps?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Divers -> Politique - Religion - Chroniques judiciaires politico religieuse
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bernard
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 12 309
Localisation: Mouscron (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Bernard
Surnom: Nanar

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 09:33    Sujet du message: DSK : les médias français se sont-ils tus trop longtemps? Répondre en citant

Les journaux français auraient-ils trop longtemps caché les appétits sexuels de Dominique Strauss-Kahn, en vertu d'une loi du silence ? C'est en tous cas ce que leur reprochent les médias américains. Omerta ou tout simplement deux conceptions différentes de la vie privée ?

Les médias français sont accusés, notamment par la presse anglo-saxonne, de n’avoir jamais enquêté sur la réputation de prédateur sexuel de Dominique Strauss-Kahn. Les journaux américains reprochent à leurs confrères français d’observer un "code du silence" sur la vie privée des hommes politiques : si la nature potentiellement criminelle de l’ex-patron du FMI avait été révélée, tout cela ne serait peut-être jamais arrivé.

Que savaient les journalistes français et se sont-il vraiment tus au nom d’une "loi du silence" ? Le 9 juillet 2007 Jean Quatremer, le correspondant de Libération à Bruxelles, écrivait sur son blog : "Le seul vrai problème de Strauss-Kahn est son rapport aux femmes. Trop pressant, il frôle souvent le harcèlement. Un travers connu des médias, mais dont personne ne parle (on est en France). Or, le FMI est une institution internationale où les mœurs sont anglo-saxonnes. Un geste déplacé, une allusion trop précise, et c’est la curée médiatique".

Il a par la suite "encouru les foudres de certains de ses collègues et d’une partie de la classe politique" parce qu’il empiétait sur la vie privée d’un politique, raconte-t-il aujourd’hui, ce qu’il conteste. Mais il confirme, qu’à l’époque, ce qu’il qualifiait de "secret de polichinelle" est resté dans la sphère de l’internet. Lui-même avait subi des tentatives de pressions de la part d’un des conseillers de Dominique Strauss-Kahn, et son article n’est jamais paru dans l’édition papier de Libération.

L’éditorialiste de Libération Nicolas Demorand écrit ce mardi que son journal "continuera à respecter la vie privée des politiques. C’est un principe démocratique hypocrite aux yeux de certains, mais fondamental. Imparfait mais nécessaire. Mettre ce principe au rencart conduirait à favoriser à court, très court terme, la victoire du 'buzz' et du 'trash' au nom de l’information de qualité."

"L’information s’arrête à la chambre à coucher "

Jean Quatremer invite aujourd'hui la presse française à changer : il écrit dans une tribune au Financial Times du 17 mai : "Si les citoyens ne trouvent pas l’information dans les médias traditionnels, ils la trouveront en ligne".

De manière générale, et notamment dans l'émission de France 3 "Ce soir (ou jamais)", les médias traditionnels français nient majoritairement qu’il y ait une loi du silence qui lierait les journalistes et les politiciens. Mais ils expliquent les difficultés qu’il y a à enquêter sur ce genre de sujet, sans disposer de moyens d’enquête policière. Ils se seraient aussi exposés à des procès pour diffamation. Enfin, ils font remarquer que rien n’indique qu’un séducteur, même lourd, aurait peu devenir un violeur potentiel. Même le Canard enchaîné explique que, pour lui, "l’information s’arrête à la chambre à coucher".

Eléments privés qui ont une incidence sur la fonction publique

Carine Doutrelepont, professeur de droit des médias à l’ULB explique à la RTBF qu’aux "Etats-Unis, la liberté d’informer est sûrement plus absolue qu’en Belgique ou en France". Dans notre pays, elle admet que, "lorsqu’on a affaire à un homme public, il est vrai que des éléments qui relèvent de sa vie privée et qui peuvent avoir une incidence sur sa fonction publique peuvent être rapportés plus aisément par la presse, et peuvent entrer plus aisément dans la liberté d’informer. Le bornage de la vie privée est plus réduit par rapport à un personnage public que par rapport à un simple particulier qui n’est pas connu. Mais il y a quand une limite de proportionnalité à respecter. La manière de communiquer doit répondre au souci d’informer et ne doit pas tomber dans la médiatisation ou l’humiliation".




--------------------------------------------------------------
Bernard




J'ai été enfant de choeur et militant socialiste. C'est dire si j'en ai entendu des conneries... (Michel Audiard)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 09:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Grand Schtroumpf
Administrateur adjoint
Administrateur adjoint

Hors ligne

Inscrit le: 12 Fév 2007
Messages: 5 917
Localisation: Dinant (Belgique)
Anniversaire: 21/05/1947
Prénom: Gérard
Surnom: Gégé

MessagePosté le: Ven 20 Mai 2011 - 15:41    Sujet du message: DSK : les médias français se sont-ils tus trop longtemps? Répondre en citant

Il serait temps que le PS français "lache" DSK s'il veut avoir une chance aux élections présidentielles de 2012. Déjà que Sarkozy est repassé devant Marine Lepen dans les sondages: Lepen (17%) - Sarko (19%).
--------------------------------------------------------------
.


Les personnes qui ne m'aiment pas ne me dérange pas, si moi je les dérange c'est leur problème !!

Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils en diraient encore bien davantage.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:00    Sujet du message: DSK : les médias français se sont-ils tus trop longtemps?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum des p'tits belges Index du Forum -> LE COIN DES CHRONIQUEURS -> Articles Divers -> Politique - Religion - Chroniques judiciaires politico religieuse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
 

^^( Design & Theme par kenzo5 )^^